Skip to main content

Bon à savoir: Mohamed Diawara, l'un des pères du miracle ivoirien des années 1970

  Il y a 20 ans, Mohamed Tiécoura Diawara s’éteignait à l’âge de 76 ans. Il était devenu célèbre tant par ses activités ministérielles en Côte d'Ivoire, mais surtout parce qu'il avait été emprisonné à Ouagadougou à la suite du scandale financier de la défunte CEAO (Communauté des États de l'Afrique de l'Ouest) et parce qu'il avait épousé, en secondes noces, la femme du 1er Président de la Guinée Bissau, Lucette Cabral. Originaire de Dori, au Burkina, Mohamed Diawara est issu d'une famille dont le père, instituteur, a enseigné dans les villes de l’ouest de la Côte d’Ivoire. Avant l’obtention...

Lire la suite

  • Vues : 112

Comment la Seconde guerre mondiale a fait des Etats-Unis la principale puissance mondiale 

  En 1940, les États-Unis étaient la 18è puissance militaire au monde. Ils venaient de prendre la place des Pays-Bas qui avaient capitulé devant l'Allemagne. Alors que le conflit battait son plein, le Président Roosevelt était tétanisé de la perspective d'une attaque japonaise, à cause du faible niveau d'armement de son pays. Il ordonna donc aux usines d'arrêter de fabriquer des voitures pour se consacrer à la production de matériels et équipements militaires et pris la décision de se présenter pour un troisième mandat ce qui était inédit depuis Georges Washington. Après l'invasion de...

Lire la suite

  • Vues : 65

Les ports du Somaliland et de la Somalie parmi le top 5 africain

  Selon la 4è édition du classement des ports les plus compétitifs et performants au monde de la Banque Mondiale et Standard & Poor’s Global Market Intelligence, pour l'année 2023, les Ports de Berbera au Somaliland (un pays qui n'existe pas) arrive en 3è position en Afrique suivi de celui de Mogadiscio en Somalie (Un pays qui est pratiquement sans État depuis 1991). La 1ère place est occupée par le Port de Tanger au Maroc (4è sur le plan mondial), la 2è place par Port-Saïd en Egypte. Le 5ème port le plus compétitif d'Afrique est celui d’Alexandrie en Égypte. Les deux surprises de...

Lire la suite

  • Vues : 77

Intellectuels ivoiriens: La parole absente !

  S’il ya un silence qui n’apporte rien à la conversation c’est celui des intellectuels. Dans notre pays, ce silence qui s’apparente plus à un renoncement, induit l’impression d’une République sans philosophes. Habituellement, lorsque l’on jouit du privilège d’une telle reconnaissance, on est rebelle à se laisser porter par les événements. C’est pourtant la donne qui prévaut depuis que nos intellectuels ont abdiqué dans l’animation du débat public face à d’anciens rédacteurs de tracts qui tenaient une comptabilité assidue des biens supposés mal acquis ou des frasques familiales de telle...

Lire la suite

  • Vues : 175

Vilipendée par certains ‘’experts’’, la dictée donne de la lumière à la Côte d’Ivoire

  Le 19 mai 2024, le petit Loevan Krecoum Niels Samuel-Marie, élève de CM2 en Côte d’Ivoire, a brillamment remporté au Canada le concours international de la dictée Paul Gérin-Lajoie (PGL). Et depuis presqu’une semaine, son image sert de profil à des pages numériques, des groupes WhatsApp. En se drapant des couleurs de la Côte d’Ivoire à Québec à l’annonce de sa victoire, le jeune écolier brandissait ainsi, aux yeux du monde, le nom du pays africain qu’est la Côte d’Ivoire. En un mot, Loevan Kercoum Niels Samuel-Marie a donné de la lumière à sa nation. Pourtant, dans ce même pays, des...

Lire la suite

  • Vues : 162

Déclaration Afrique-Paris sur la transition énergétique, la justice climatique et la pauvreté énergétique

  La société civile africaine, les groupes de défense des droits de l'homme, les groupes environnementaux, les gouvernements et le secteur privé s'engagent fermement à aligner les efforts de l'Afrique dans la lutte contre la pauvreté énergétique et la promotion de l'industrialisation, tout en plaidant en faveur d'une transition énergétique juste et en garantissant la justice climatique. Cet engagement ferme a été souligné par la conclusion du forum Investir dans l'énergie en Afrique qui s'est tenu à Paris le 15 mai.Tout au long du forum, les principales parties prenantes du continent...

Lire la suite

  • Vues : 180

Le Président Raïssi "tué" par les sanctions américaines et occidentales?

  Le Président iranien, son ministre des Affaires étrangères, le gouverneur de la province d'Azerbaïdjan oriental, le principal imam de la région, ainsi que le chef de la sécurité du président et trois membres d'équipage sont morts ce dimanche 19 mai 2024 dans le crash de l'hélicoptère de la marque Bell de fabrication américaine dans lequel ils avaient pris place après la cérémonie d'inauguration d'un barrage en compagnie du Président Azerbaïdjanais Aliev. Cet appareil faisait partie d'un convoi de trois hélicoptères tous de la même marque et acquis par l'Iran au temps du Shah dans les...

Lire la suite

  • Vues : 142

Sila 2024/ Le Grand chancelier appelle à l'installation de bibliothèques dans les communes

  Devant la déferlante du tsunami numérique, le livre tend à perdre sa place de compagnon privilégié des lecteurs. Sitôt finis les événements liés au livres, tout le monde retombe dans le gouffre béant des supports numériques, séparant encore dangereusement les rives entre le livre et les efforts des rares promoteurs du livre et de la lecture. Comme si, à l’image des sociétés romaines antiques, le peuple n’avait pas droit à la connaissance livresque, juste ‘’du pain et des jeux’’. Or, il n’y a pas plus puissant outil du savoir que le livre qui transforme l’homme en lui permettant de développer...

Lire la suite

  • Vues : 93

Sila: 14ème édition dans un contexte de crise du livre

  Ce 14 mai 2024 s’ouvre au parc des Expositions d’Abidjan Port-Bouët la 14ème édition du Sila (Salon international du livre d’Abidjan) dont le thème retenu pour cette année est ‘’Le livre qui soigne-Le livre catharsis’’. Ce thème est en lui-même tout un programme parce qu’il pose, à notre sens, le diagnostic d’une jeunesse qui s’éloigne de plus en plus du livre, embarquée qu’elle est dans la tourmente des arts dynamiques que sont la télévision, la radio et le numérique. Et curieusement, aucune politique, en dehors de quelques promoteurs qui peinent à trouver des sponsors ne vient...

Lire la suite

  • Vues : 216