Skip to main content

Lutte contre la criminalité organisée: La Côte d'Ivoire renforce son dispositif répressif

 Sécurité


A l’issue du conseil des ministres, le mercredi 14 février 2024 à Abidjan, le porte-parole du gouvernement, Amadou Coulibaly, a indiqué que la Côte d’Ivoire a renforcé l’ensemble de son dispositif répressif, en vue de lutter efficacement contre la criminalité organisée.
Selon lui, depuis quelques années, l’Etat a procédé à l’adoption de plusieurs instruments juridiques notamment dans les domaines de la lutte contre la cybercriminalité, la corruption et les infractions assimilées, le terrorisme et le blanchiment de capitaux ainsi que le trafic et l'usage illicites des stupéfiants, des substances psychotropes et vénéneuses.
En outre, le Code pénal et le Code de procédure pénale ont fait l’objet de réformes totales, dotant ainsi le pays de mécanismes de répression adaptés aux activités criminelles en lien avec les progrès technologiques.
Les modifications apportées par ces différents projets de loi visent à améliorer et à renforcer l’ensemble de ce dispositif répressif, en vue de lutter durablement contre les différentes manifestations de la criminalité organisée.
Ces projets de loi introduisent, notamment des mécanismes innovants tels que les mesures de saisies spéciales ainsi que les techniques spéciales d’enquête, apportent une définition unique et extensive du terrorisme avec des peines privatives de liberté allant jusqu’à l’emprisonnement à vie, et initient une réforme profonde de l’entraide judiciaire.

Pin It
  • Vues : 80