Skip to main content

Kassav' : Bercy a vibré pour Jacob !

Concert Kassav


Ce samedi 18 mai 2024, l'Accor Arena de Paris Bercy a vibré, crépité, tremblé sous l'enthousiasme et la ferveur du public venu rendre un hommage parisien au fondateur du zouk, Jacob Desvarieux, à guichets fermés.


L'Accor Arena de Paris Bercy, temple du spectacle vivant au cœur de Paris, a tremblé samedi soir pour rendre hommage au maestro Jacob Desvarieux. Le public très nombreux a donné de la voix pour lui, en chantant et sautant de joie. Comme il aurait aimé voir ses fans en communion !
Le DJ KA West a dynamisé le public en faisant monter la chaleur avec son style, emportant la foule avec sa musique, derrière ses platines et son ordinateur. Il a explosé et le public lui a renvoyé cette énergie par des cris et des mouvements. Il a rythmé sa sortie au son du Ka, faisant bouger ses dreadlocks.
Dans un Accor Arena plongé dans le noir est apparue le portrait géant de Jacob Desvarieux avec son sourire ravageur. Lui qui est dans le cœur de tous les Antillais. Ses chansons et son style ont marqué l'enfance de ceux présents ce soir. « Jacob nous manque, sa voix nous manque, sa présence nous a manqué. Mais, il est là et restera là avec nous », avance Audrey, une jeune assistante du concert.


Des fans comblés
Les quinze musiciens et danseuses sur scène, sous la direction de Jocelyne Béroard, ont repris un maximum de succès de Jacob Desvarieux. Ils ont fait revivre Jacob à travers leurs paroles et la vague de musique qu'ils ont envoyé aux spectateurs.
Les fans de Jacob et de Kassav étaient comblés. « C'était magique, franchement magique. C'est la deuxième fois que je vois Kassav. C'était nickel. Ses chansons ont bercé mon enfance. Jacob nous a manqué. Bravo à Karim qui a pris sa relève avec bravoure », réagit Roselyne. Tandis que Sandra a vécu un concert majestueux : « J'ai dansé du début à la fin. J'ai juste lâché quelques larmes quand j'ai vu Pipo arriver sur la scène. C'était émouvant. En tout cas, c'est un très bel hommage à Jacob. »


"C'est un pèlerinage !"
À 22 h 45, tout de blanc vêtu, Jean-Philippe Marthély est en effet apparu, soutenu par deux assistants et entouré de tous les musiciens en blanc, sous la clameur de plus en plus prononcée du public, pour interpréter "Sé wou nou enmen". L'ambiance était à son comble. Tous les spectateurs ont immortalisé ce moment rempli d'émotions sur leur téléphone. Un Pipo à peine audible a poussé la chansonnette pour ses fans en liesse. Salut l'ambianceur, tu es et resteras toujours dans leur cœur. « J'ai vécu un super concert. Triste de voir Marthély qui ne tient plus debout et chanter comme à son habitude », avance Robert.
«C'était très émouvant. Tout le monde a répondu présent. J'ai retrouvé le Kassav que j'aime à travers ce concert grandiose. Je suis venu pour lui dire, Au revoir Jacob !!! C'est un pèlerinage», souffle Jean-Edouard.
Un concert qui a marqué les esprits par sa dynamique, sa vivacité, sa créativité et son enthousiasme pour célébrer la mémoire du génie Jacob Desvarieux. « Je suis très ému. Le concert était magnifique. C'était un beau concert pour la mémoire de Jacob. Je suis vraiment satisfait de ma soirée », nous dit Rodrigue, encore submergé par l'émotion.


Jakob, nou ka di'w mèsi !

Pin It
  • Vues : 178