Skip to main content

2 avril: Journée mondiale de sensibilisation à l'autisme

Autisme

 


Depuis que l'Assemblée générale des Nations Unies a désigné le 2 avril comme Journée mondiale de sensibilisation à l'autisme en 2007, les Nations Unies ont observé cette journée comme un moyen d'affirmer et de promouvoir la pleine réalisation de tous les droits de l'homme et libertés fondamentales des personnes autistes. Des progrès considérables ont été réalisés en matière de sensibilisation et d'acceptation de l'autisme, notamment grâce aux nombreux défenseurs de l'autisme qui ont travaillé sans relâche pour faire connaître l'expérience vécue par les personnes autistes au reste du monde.
La résolution de l'Assemblée générale de 2007 (A/RES/62/139) souligne l'importance de sensibiliser le public à l'autisme. Aujourd'hui, 17 ans plus tard, nous sommes allés au-delà de la simple sensibilisation afin de promouvoir la pleine acceptation et appréciation des personnes autistes et de leurs multiples contributions à la société.
La célébration de 2024 cherchera pour la première fois à fournir un aperçu véritablement global de la situation à cet égard, du point de vue des personnes autistes elles-mêmes. Comme l'année dernière, l'événement verra la participation de personnes autistes venant de tous horizons, représentant six régions : Afrique, Asie et Pacifique, Europe, Amérique latine et Caraïbes, Amérique du Nord et Océanie. Les intervenants partageront leurs réflexions sur la situation dans leurs régions respectives, ainsi que sur l'importance de la mise en œuvre des objectifs de développement durable (ODD) pour que les personnes autistes puissent s'épanouir librement.
L'événement est organisé par le Département de la communication globale des Nations Unies, en étroite collaboration avec l'Institut de la Neurodiversité (ION), une organisation créée et gérée par des personnes neurodivergentes pour des personnes neurodivergentes et leurs alliés.
L'ION est basée en Suisse et est actuellement présente dans 14 pays. L'ION œuvre à la création d'un monde où les personnes neurodivergentes se sentent acceptées, représentées, incluses, autonomisées et entendues. La rencontre a été co-sponsorisée par les Missions permanentes de l'Italie et de la Pologne auprès des Nations Unies, avec le soutien du Groupe pour l'autisme, l'assurance, l'investissement et la neurodiversité (GAIN).

Source: Un.org

Pin It
  • Vues : 34