Skip to main content

La tribune signée de Xi Jinping dans le journal français, Le Figaro

France Chine


Une tribune signée du président chinois Xi Jinping intitulée "Faire rayonner l'esprit présidant à l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la France et promouvoir ensemble la paix et le développement dans le monde" a été publiée dimanche par le journal français, Le Figaro.

Voici le texte intégral de la tribune :
Faire rayonner l'esprit présidant à l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la France et promouvoir ensemble la paix et le développement dans le monde

Xi Jinping, président de la République populaire de Chine

J'ai le grand plaisir d'effectuer, à l'invitation du Président Emmanuel Macron, ma troisième visite d'Etat en France.
Pour les Chinois, la France a un charme unique. C'est le berceau de tant de grands philosophes, écrivains et artistes qui ont inspiré l'humanité. Il y a plus de 150 ans, des Français ont participé au développement de la construction navale au Fujian et à la création de l'Ecole navale du Fujian. La France a été l'un des premiers pays à accueillir des boursiers gouvernementaux chinois avant de recevoir sur son sol, il y a un siècle, de jeunes étudiants chinois, dont certains éminents ont apporté une contribution remarquable à la fondation et au développement de la Chine nouvelle. Et elle est le premier grand pays occidental à avoir établi avec la Chine nouvelle des relations diplomatiques au niveau d'ambassadeur.
En cette année 2024 qui revêt une signification particulière, je viens en France avec trois messages de la Chine.
- La Chine travaillera avec la France à faire rayonner l'esprit présidant à l'établissement de leurs relations diplomatiques pour valoriser les acquis et bâtir l'avenir des relations sino-françaises.
Cette année marque le soixantenaire des relations diplomatiques sino-françaises. Il y a 60 ans, le Général de Gaulle, avec une vision stratégique, a pris la décision d'établir des relations diplomatiques avec la Chine nouvelle, décision difficile tant elle exigeait l'esprit d'indépendance en pleine guerre froide, mais juste et visionnaire, comme les faits l'ont prouvé. L'action pionnière a jeté des ponts d'échanges entre l'Orient et l'Occident et fait évoluer les relations internationales vers le dialogue et la coopération.
Depuis 60 ans, les relations sino-françaises ont toujours su évoluer avec le temps. C'est avec la France, parmi tous les pays occidentaux, que la Chine a instauré le premier partenariat global stratégique et le premier dialogue stratégique institutionnalisé, lancé les premières coopérations en matière d'aéronautique, de nucléaire civil et en marchés tiers, et pris les initiatives de la création réciproque de centres culturels et des années croisées, qui ont joué un rôle d'orientation dans l'inspiration mutuelle entre les civilisations dans le monde. A cela s'ajoute aussi une coopération qui a permis la conclusion de l'Accord de Paris et du Cadre mondial de la biodiversité de Kunming-Montréal et grandement contribué à l'agenda climatique mondial.
L'Histoire est le meilleur professeur. Le monde d'aujourd'hui, loin d'être tranquille, fait face de nouveau à des risques multiples. Avec la France, nous entendons faire valoir l'esprit présidant à l'établissement de nos relations diplomatiques pour faire progresser sans cesse le partenariat global stratégique sino-français et apporter une nouvelle contribution au renforcement de la coopération dans le monde.
- La Chine élargira son ouverture de haut niveau pour approfondir sa coopération avec la France et les autres pays du monde.
Cette année marque le 75e anniversaire de la fondation de la Chine nouvelle. Depuis 75 ans, grâce au travail persévérant du peuple chinois tout entier, la Chine est passée d'un pays pauvre et arriéré à la deuxième économie mondiale, et a sorti de la pauvreté les plusieurs centaines de millions de ruraux, accomplissant par là un miracle dans les annales du développement de l'humanité. Son économie a enregistré une croissance de 5,2% en 2023 et vise pour 2024 une croissance d'environ 5%, et surtout, un développement de meilleure qualité. Elle restera un moteur de la croissance mondiale et offrira des opportunités à tous les pays.
Une expérience importante que la Chine a tirée de son développement est de poursuivre inébranlablement l'ouverture sur l'extérieur. Nous serons heureux d'avoir davantage de produits agricoles et cosmétiques français de qualité sur le marché chinois pour répondre à l'aspiration croissante à une vie meilleure. Nous souhaitons la bienvenue aux entreprises françaises et d'autres pays et pour ce faire, nous avons ouvert complètement le marché pour l'industrie manufacturière et accélérerons l'assouplissement de l'accès au marché en faveur du secteur des services tels que les télécommunications et la santé. Nous avons accordé l'exemption de visa pour un séjour de 15 jours aux titulaires de passeports ordinaires de la France et de plusieurs autres pays, et mis en place de nouvelles mesures pour faciliter les visites touristiques et le paiement des étrangers en Chine.
L'ouverture sur l'extérieur de la Chine consiste également à encourager les entreprises chinoises à se développer à l'international. Actuellement, la France est engagée dans une réindustrialisation basée sur le développement vert et l'innovation, et la Chine accélère le développement des forces productives de nouvelle qualité, ce qui permet aux deux parties d'approfondir leur coopération en matière d'innovation pour promouvoir le développement vert. C'est déjà le cas d'un certain nombre d'entreprises chinoises qui ont installé des usines de batterie en France. Le gouvernement chinois soutient davantage d'entreprises chinoises dans leur investissement sur l'Hexagone et espère que la France leur offrira un climat d'affaires juste et équitable.
- La Chine travaillera avec la France à renforcer la communication et la coordination pour préserver la paix et la stabilité dans le monde.
Cette année marque le 70e anniversaire des Cinq Principes de la Coexistence pacifique. En 1954, le Premier Ministre Zhou Enlai les a avancés pour la première fois : le respect mutuel de la souveraineté et de l'intégrité territoriale, la non-agression mutuelle, la non-ingérence mutuelle dans les affaires intérieures, l'égalité et le bénéfice mutuel, et la coexistence pacifique. Depuis 70 ans, ces principes sont largement acceptés et reconnus par les différents pays et sont aujourd'hui des normes importantes régissant les relations internationales contemporaines.
La Chine applique fidèlement ces principes. Depuis la fondation de la Chine nouvelle il y a plus de 70 ans, elle n'a jamais déclenché de guerre ni occupé un seul pouce de terre d'autrui. Elle est le seul pays au monde à avoir inscrit dans sa Constitution l'attachement au développement pacifique, et le seul parmi les grands pays dotés d'armes nucléaires à s'être engagé à ne pas y recourir en premier.
Ces dernières années, j'ai avancé l'Initiative pour le développement mondial, l'Initiative pour la sécurité mondiale et l'Initiative pour la civilisation mondiale, qui apportent la proposition chinoise à l'amélioration de la gouvernance mondiale et à la réponse aux enjeux de développement de l'humanité, et bénéficient du soutien de plus de 100 pays et organisations internationales.
Nous comprenons le bouleversement qu'engendre la crise ukrainienne pour les Européens. La Chine n'est pas à l'origine de cette crise, et elle n'y est pas non plus partie ou participant. Mais, nous avons toujours joué un rôle constructif pour favoriser un règlement pacifique. A plusieurs occasions, j'ai appelé à observer les buts et principes de la Charte des Nations Unies, à respecter la souveraineté et l'intégrité territoriale de tous les pays, et à prendre en compte les préoccupations sécuritaires légitimes des différentes parties, et insisté sur l'impératif de ne pas utiliser d'armes nucléaires ni de mener de guerre nucléaire. Nous avons fourni à l'Ukraine des aides humanitaires, et notre envoyé spécial a fait plusieurs déplacements dans les pays concernés. Plus la crise persiste, plus l'Europe et le monde en pâtissent. Nous espérons que la paix et la stabilité reviendront rapidement en Europe, et entendons œuvrer avec la France et toute la communauté internationale à trouver de bonnes pistes pour résoudre la crise.
Le conflit palestino-israélien est aussi un sujet qui nous préoccupe. La solution fondamentale est la création d'un Etat palestinien indépendant. Comme l'Histoire l'a démontré à maintes reprises, les instabilités persistantes s'expliquent au fond par l'absence d'une mise en œuvre effective des résolutions des Nations Unies, l'érosion incessante du fondement de la "solution à deux Etats" et la déviation du processus de paix du Moyen-Orient. La Chine et la France partagent un large consensus sur la question palestino-israélienne. Nous devons renforcer notre coopération pour contribuer au retour de la paix au Moyen-Orient.
Confucius disait : "Le sage cultive l'harmonie dans la diversité et se tient dans le juste milieu sans incliner d'un côté ou de l'autre. Que sa fermeté est courageuse ! " Romain Rolland écrivait : "N'avoir plus à penser par soi-même, se laisser diriger... Cette abdication, c'est le noyau de tout le mal. " Nous sommes deux grands pays attachés à l'esprit d'indépendance. Depuis de longs siècles, nous avons toujours su dégager une énergie prodigieuse pour influer sur le cours du monde à chaque fois que nous sommes ensemble. Aujourd'hui, à une nouvelle croisée des chemins historique, nous sommes sur un nouveau point de départ. A nous de travailler ensemble pour que les relations sino-françaises remportent de plus grands succès au bénéfice de nos deux pays et du monde entier.

 

Pin It
  • Vues : 91