Skip to main content

La décarbonisation des bâtiments est essentielle à la lutte contre les changements climatiques

Bâtiment



Il est crucial de tenir compte des bâtiments dans les efforts pour atténuer les conséquences des changements climatiques. Voici pourquoi, et comment s’y prendre.

Les infrastructures sont responsables de 79% des émissions mondiales de gaz à effet de serre et représentent 88% des coûts d’adaptation aux effets des changements climatiques. Rien qu’en Europe, par exemple, le secteur du bâtiment représente près de 40% de la demande énergétique, et 80 % de cette énergie est produite à partir de combustibles fossiles.

De plus, il est important de rappeler que la moitié des bâtiments qui existeront en 2060 n’ont pas encore été construits. Du fait de l’expansion attendue en Asie et en Afrique au cours des décennies à venir, la majorité de ces nouvelles constructions se trouveront sur ces deux continents.

La réduction des émissions de gaz à effet de serre causées par les chantiers et les matériaux de construction est vitale pour la lutte contre les changements climatiques à l’échelle mondiale.

FEUILLES DE ROUTE POUR LA LUTTE CONTRE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES
L’UNOPS est le principal partenaire pour l’élaboration de la méthodologie et des outils numériques associés aux feuilles de route de l’Alliance mondiale pour les bâtiments et la construction (GlobalABC) en matière de lutte contre les changements climatiques dans le secteur du bâtiment. Ces ressources faciles à utiliser fournissent des lignes directrices claires qui permettent d’identifier les obstacles et les priorités en vue de créer des feuilles de route nationales.

Afin d’atteindre un niveau d’émissions de gaz à effet de serre le plus près possible de zéro (zéro émission nette) – ainsi que d’éviter les pires conséquences des changements climatiques et de préserver une planète vivable à l’avenir – nous devons repenser la façon dont nos villes et nos communautés sont planifiées, construites, rénovées et utilisées.

L’amélioration de la durabilité du secteur de la construction est une formidable occasion d’atténuer les effets des changements climatiques et d’atteindre zéro émission nette tout en garantissant l’accessibilité financière et l’inclusion ainsi qu’en soutenant la réalisation des Objectifs de développement durable.

Comment ? En décarbonant le secteur.

Les gouvernements à tous les niveaux ont la capacité d’influencer le secteur de la construction, de l’extraction et l’utilisation des matériaux à la gestion des infrastructures et bâtiments publics, en passant par l’aménagement du territoire. En bref, les gouvernements, en collaboration avec d’autres parties prenantes, ont un rôle essentiel à jouer pour atteindre la neutralité climatique dans le domaine des infrastructures.

La décarbonation est un processus complexe qui concerne de nombreuses parties prenantes tant du secteur public que du secteur privé. L’UNOPS et ONU-Habitat se sont joints à l’Alliance mondiale pour les bâtiments et la construction (GlobalABC), gérée par le Programme des Nations Unies pour l’environnement, afin d’élaborer des feuilles de route mondiales et régionales pour la lutte contre les changements climatiques dans le secteur du bâtiment et de la construction, un objectif des pistes d’action pour le climat (Climate action pathways).

Les feuilles de route mondiales et régionales fournissent des cadres complets aux gouvernements nationaux, régionaux et locaux pour rendre les bâtiments efficaces et résilients ainsi que pour réduire leurs émissions à zéro, en vue de décarboner le secteur de la construction et du bâtiment d’ici 2050.

Les lignes directrices et les outils de soutien à l’élaboration de feuilles de route sont axés sur cinq domaines d’action (priorités stratégiques, urbanisme et aménagement du territoire, nouveaux bâtiments, bâtiments existants et chaîne logistique de la construction) et quatre objectifs (zéro émissions intrinsèques, zéro émissions opérationnelles, résilience, inclusion et bien-être). Plusieurs suggestions sont également faites pour atteindre les objectifs de décarbonation, notamment la promotion de l’utilisation de matériaux à faible émission de carbone, le renforcement de l’accès à des énergies propres ainsi que l’accroissement de la résilience des bâtiments et des communautés.

Les feuilles de route de l’Alliance mondiale pour les bâtiments et la construction couvrent une approche de la chaîne de valeur qui porte sur l’ensemble du cycle de vie des constructions. Cependant, elles ne sont qu’un point de départ, le premier pas vers la réduction des émissions de gaz à effet de serre et la neutralité carbone.

Ces feuilles de route sont une fondation solide, mais ce n’est qu’en mettant en œuvre les priorités nationales identifiées que des améliorations concrètes pourront être obtenues. C’est là qu’entre en jeu l’expertise de l’UNOPS.

L’UNOPS met en œuvre des projets de construction d’infrastructures respectueuses de l’environnement aux quatre coins du monde pour le compte de gouvernements, d’organisations non gouvernementales et d’entités des Nations Unies. Son expertise peut être mise à profit pour s’assurer que ces feuilles de route ne restent pas de simples dossiers sur un bureau, mais se traduisent en réalisations concrètes.

 

Par Alicia Regodón Puyalto et Geoffrey Morgan
www.unops.org

Pin It
  • Vues : 91