Skip to main content

Conseil consultatif de la diaspora africaine : Kanayo Awani (Afreximbank) reçoit le Prix international

Kanayo Afreximbank

Le prix récompense les réalisations exceptionnelles, le leadership et l'impact positif des femmes dans divers domaines, en promouvant l'autonomisation et l'inspiration au sein de la diaspora africaine et au-delà.


Cairo, Égypte, 14 mars 2024/ -- Mme Kanayo Awani, Vice-présidente exécutive d'Afreximbank, en charge de la Banque du commerce intra-africain, a reçu le Prix international de la femme [Global Woman Award] du Conseil consultatif de la diaspora africaine (ADAB) à Washington, pour son travail de promotion du commerce intra-africain.

Dans une citation présentée lors de la cérémonie, Mme Awani a été reconnue pour son dévouement, son leadership visionnaire et son impact remarquable dans la promotion du commerce intra-africain.

Le « Global Woman Award » récompense des femmes d’exception d'origine africaine qui ont apporté une contribution significative aux communautés mondiales. Le prix récompense les réalisations exceptionnelles, le leadership et l'impact positif des femmes dans divers domaines, en promouvant l'autonomisation et l'inspiration au sein de la diaspora africaine et au-delà. Il témoigne de la résilience, de l'innovation et de l'influence des femmes d’exception à l'échelle mondiale.

En acceptant le prix, Mme Awani a rendu hommage à l'esprit d'engagement sans faille envers l'Afrique qui sous-tend le travail d'Afreximbank. Elle a fait référence à la conviction de la Banque selon laquelle : « le commerce intra-africain et l'Accord sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) offrent à l'Afrique l'opportunité d'inverser la stratégie coloniale qui a fragmenté nos économies et relégué l'Afrique à la périphérie de l'économie mondiale ».

Elle a déploré qu'en dépit de ses énormes richesses, l'Afrique exporte des emplois et abandonne ses ambitions de développement à d'autres, déclarant qu'Afreximbank s'engageait à rectifier le tir et à veiller à ce que l'Afrique prenne en main ses ambitions de développement.

« Nous reconnaissons qu'il n'y a aucune raison pour qu'un continent qui représente 18 % de la population mondiale ne représente que 3 % du commerce mondial ; ou pour qu'un continent qui représente plus de 1 000 milliards de dollars US d'échanges commerciaux échange si peu avec lui-même ; ou pour que le paiement des biens et services entre voisins africains passe par des banques situées en dehors de notre continent », a-t-elle ajouté.

C'est pourquoi Afreximbank soutient activement le commerce intra-africain et la mise en œuvre de la ZLECAf, en décaissant environ 40 milliards de dollars US pour soutenir le commerce et les investissements depuis 2016.

Convaincue qu'une communauté africaine mondiale unifiée est la clé de l'élévation et de la dignité des personnes d'ascendance africaine à travers le monde et que « notre interconnexion, à la fois commerciale et culturelle, en tant que famille africaine mondiale, jouera un rôle essentiel pour relever les défis uniques auxquels nous sommes confrontés dans notre parcours de développement collectif », Afreximbank a délibérément élargi sa compréhension du commerce intra-africain pour englober non seulement le commerce entre les nations africaines, mais aussi le commerce impliquant les Africains dans le monde entier », a-t-elle poursuivi.

Dans le cadre de sa stratégie en faveur de la diaspora, la Banque a lancé le Centre de la diaspora africaine d'Afreximbank [African Diaspora Center], en partenariat avec l'Africa Center de New York. Onze États membres de la Communauté des Caraïbes ont rejoint la Banque en tant qu'États membres participants, et la Banque a ouvert à la Barbade son Bureau régional pour les Caraïbes.

Soulignant qu'il reste encore beaucoup à faire pour tirer pleinement parti du pouvoir du commerce africain mondial, Mme Awani a appelé à un plaidoyer continu en faveur de politiques qui soutiennent l'entrepreneuriat, l'innovation et l'investissement, ajoutant que les femmes doivent être habilitées à participer activement au commerce pour garantir qu'elles ont un accès égal aux ressources et aux opportunités.

Par ailleurs, Mme Awani a reçu le titre de « Géant de l'industrie » décerné par la sixième région de l'Union africaine (AU6RG), basée au Canada, pour ses « contributions exceptionnelles et ses réalisations innovantes en tant que Vice-présidente exécutive d'Afreximbank ».

Dans une citation prononcée lors de l'événement, le leadership exceptionnel de Mme Awani a été salué comme ayant joué un rôle déterminant dans la conduite d'initiatives de développement économique qui ont propulsé Afreximbank vers de nouveaux sommets et ont eu un impact positif sur le paysage économique mondial au sens large.

Avec APO Group

Pin It
  • Vues : 64