Skip to main content

Biographie : Tidjane Thiam

Tidjane thiam

Le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), principale formation d'opposition, a désigné Tidjane Thiam le 22 décembre 2023 comme son nouveau chef. Tidjane Thiam, ancien patron du Crédit suisse, a été plébiscité au détriment de son adversaire, Jean-Marc Yacé, maire de Cocody. À 61 ans, Tidjane Thiam prend la tête du parti avec la présidentielle de 2025 en ligne de mire. Portrait de celui qui fut le premier ivoirien à entrer à Polytechnique, avant d'être un puissant banquier international.

L’homme aux lunettes rectangulaires et à la silhouette longiligne faisait, de longue date, figure de favori. C’est donc sans surprise que Tidjane Tiam, 61 ans, a remporté la présidence du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), vendredi 22 décembre. Il a recueilli l'immense majorité suffrages exprimés : 96,5% des voix à lui seul, contre 3,2% pour son adversaire Jean-Marc Yacé, le maire de la commune de Cocody.

Après l’annonce de sa victoire, Tidjane Thiam a rendu un "hommage appuyé à ses prédécesseurs". Il devient le troisième président élu de l'histoire du PDCI, fondé en 1946, après le père de la nation ivoirienne Félix Houphouët Boigny et un autre ancien chef de l’État, Henri Konan Bédié, décédé en août.

Des études prestigieuses et des débuts en politique


Une fois son bac scientifique obtenu au lycée classique d'Abidjan, il est en 1982 le premier Ivoirien à réussir le concours d'entrée à Polytechnique, en France, dont il sort diplômé deux ans plus tard. Major des Mines en 1986, il passe quelques années dans le cabinet McKinsey avant d'être repéré par le pouvoir en place à Abidjan.

 En 1994, le président Henri Konan Bédié lui propose de prendre la tête du prestigieux Bureau national d'études techniques et de développement (Bnetd). Alors âgé de 31 ans, Tidjane Thiam se retrouve chargé de piloter les grands chantiers du pays.

Il rejoint ensuite le bureau politique du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), alors au pouvoir, et devient ministre du Plan en 1998. Mais cette première carrière politique est de courte durée, la faute à un coup d’État qui renverse le pouvoir en place, un soir de Noël 1999.

Carrière dans la finance internationale

Tidjane Thiam se lance alors dans le privé à l'étranger. D'abord directeur général des assureurs Aviva puis Prudential, il devient en 2015 le patron du Crédit Suisse. Il rappelle volontiers qu'il a géré des sociétés faisant des chiffres d'affaires de plusieurs milliards de dollars.

Après une vaste restructuration de la banque, sa stratégie d'abord saluée sera critiquée après trois années consécutives de pertes et une chute du cours de l'action. Il quitte ses fonctions début 2020 après un scandale d'espionnage au sein de l'institution, dans lequel il a toujours nié être impliqué, quelques mois avant la mort d'un de ses fils, emporté par un cancer à 24 ans.

"Tous les métiers qu'il a occupés jusqu'à présent sont des métiers de conception et de stratégie", pointe son frère aîné Augustin Thiam, gouverneur de Yamoussoukro, la capitale ivoirienne.

Avec TV5monde

Pin It
  • Vues : 105