Skip to main content

Professeur Saliou Touré, L'IMMORTEL (...)

 Saliou Touré

En 1967, à la surprise générale et sous le regard plein d'admiration des chercheurs, du corps enseignant, des élèves et étudiants du monde entier, apparaît un théorème qui va rebattre les cartes de l'enseignement des sciences mathématiques. Il s'agit du Théorème Saliou Touré, qui s'énonce comme suit : la solution de l'équation intégrale (1) est donnée par (...). Fin de citation. A cette époque, le jeune Saliou Touré, 30 ans, est en phase avec ses aspirations les plus profondes, c'est-à-dire faire de la recherche, simplifier et rendre accessible à tous l'étude des mathématiques en l'occurrence.

Ce nom sonne local, africain, ivoirien. Ce n'est pas Pythagore, encore moins Thalès, mais on est en plein dans une révolution. L'érudit à l'origine de cette découverte est un homme qui a l'âme d'un savant et qui a été nourri à la sève du paisible Kolia, dans le département de Kouto, région de la Bagoué, au nord de la Côte d’Ivoire, son "chez lui", la terre de ses ancêtres. Saliou Touré, l'éminence grise, le Professeur des professeurs, ouvre la voie à un nouveau pan de l'histoire avec en toile de fond l'Africain qui contribue à écrire la légende d'une discipline mythique. Il en écrira les lettres de noblesse de ce savoir si noble et longtemps réservé aux grands esprits, la chasse gardée des initiés, et à juste titre d'ailleurs.

En effet, le Professeur Saliou Touré est immortel et ses faits d'armes ont fini par l'installer à l'Olympe, là où siègent celles et ceux qui n'ont rien d'ordinaire. Premier Docteur d'Etat des Sciences mathématiques de Côte d'Ivoire, il se tourne tout naturellement vers l'enseignement en se mettant, en patriote averti, à la disposition de son pays. Il dispense des cours à la Faculté des Sciences et Techniques de l’Université d’Abidjan et s'attelle, par amour et dans l'exercice de ses fonctions, à former des générations entières de scientifiques et d'ingénieurs africains. Il dirigea plusieurs thèses de Doctorat de 3e cycle et des Doctorats d'Etat ès Sciences Mathématiques.

Poursuivant sur sa lancée, il prend une part active dans les missions d’enseignement et de recherches dans plusieurs universités en Afrique, en Europe, en République Populaire de Chine, en Russie, au Brésil et aux Etats-Unis d’Amérique. Son abnégation au travail et sa dévotion au service des communautés du monde sont récompensées.

Vice-Doyen de la Faculté des Sciences et Techniques de l’Université d’Abidjan et, depuis novembre 2006, Président de l'Université Internationale de Grand-Bassam (UIGB), une université de type américain sur le sol ivoirien qui a les mêmes programmes de formation que les universités américaines et dont la langue d’enseignement et de travail est l’anglais, le Professeur Saliou Touré a fondé et dirigé l’Institut de Recherches Mathématiques d’Abidjan (IRMA) de 1976 à 1994.

Il mettra sur les fonts baptismaux l’Ecole Mathématique de Yamoussoukro et le Symposium Mathématique d'Abidjan dans le cadre de la SMCI, et l’Ecole Mathématique en Afrique (EMA) durant son mandat de Président de l’Union Mathématique Africaine, et cela en collaboration avec le CIMPA. Il excelle de fort belle manière, avec pour domaine de recherches de prédilection, l'Analyse Harmonique sur les groupes de Lie et les espaces Riemanniens symétriques.

Par ailleurs, en chercheur confirmé et accompli, le Professeur Saliou Touré a publié d'excellents travaux de recherche dans des Journaux mathématiques de renommée internationale. On citera notamment les Comptes-Rendus de l'Académie des Sciences de Paris, les Annales Scientifiques de l'Université de Besançon, les Annales de l’Institut Henri Poincaré, les Annales de l’Institut Blaise Pascal, les Lecture Notes in Mathematics (Springer-Verlag), Algebras, Groups and Geometries, Afrika Matematika. La liste est non exhaustive. En sus, deux Collections de mathématiques pour toutes les classes de l’Enseignement Secondaire des pays francophones d’Afrique et de l’Océan Indien portent sa griffe : la Collection IRMA et la Collection Inter Africaine de Mathématiques (CIAM), avec à la clé de nombreux ouvrages qu'il a écrits depuis 1986.

Dire que le Professeur Saliou Touré est un SAVANT et qu'il est IMMORTEL, c'est tout sauf une parodie. Membre de plusieurs Sociétés Mathématiques (France, USA, Japon, Belgique,... ), il est aussi un ténor de l’Académie des Sciences, des Cultures, des Arts d'Afrique et de ses Diasporas (ASCAD) de Côte d’Ivoire depuis sa création en 2004, et a fait son entrée au sein de la prestigieuse Académie Internationale des Sciences Non Linéaires de Moscou (Fédération de Russie) le 28 janvier 2008.

Reconnu par la Nation pour son parcours exemplaire et son apport au système éducatif, le Professeur Saliou Touré est nommé Ministre de l'Education Nationale en août 1993, puis Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique en décembre de la même année, Ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l'Innovation Technologique de janvier 1996 à août 1998, et Conseiller Spécial du Président de la République, chargé de la Francophonie en octobre 1998. Dans les rues d'Abidjan, le centre névralgique de la Côte d’Ivoire, en pensant et en parlant du Professeur Saliou Touré, on dira tout simplement : "C'est un 10".

Un jour, parcourant l'histoire de la belle région de la Bagoué, je me suis rappelé les distinctions honorifiques du Professeur Saliou Touré : Commandeur dans l’Ordre National de Côte d’Ivoire, Chevalier de la Légion d`Honneur de France, Titulaire de la Grande Médaille de la Francophonie, Commandeur dans l'Ordre National du Mérite Ivoirien, Titulaire de la Médaille du Pionnier des mathématiciens africains de l'Union Mathématique Africaine (UMA), Chevalier dans l'Ordre International des Palmes Académiques du CAMES, Officier des Palmes Académiques de France et de Côte d’Ivoire et Commandeur dans l'Ordre du Bélier. C'est impressionnant !

Et en un brin de fierté inouïe, je me suis écrié : le fruit ne tombe jamais loin de l'arbre. Et j'ai pensé à la très brillante Massandjé Touré-Litsé. Mais bon, c'est une autre page qui s'écrira avec fastes. En attendant ce jour, disons tous ensemble : "Professeur Saliou Touré, BABA INITCHÉ".
Il était une fois un SAVANT, un IMMORTEL, un PÈRE, un MENTOR, un MODÈLE.

Longue vie, Cher Maître !

Richard Oulai
Conseiller en Communication et Relations publiques

Pin It
  • Vues : 161