Skip to main content

Brobo: Les populations célèbrent Paquinou à travers Agwa festival Nanan Agni

Paquinou 



Les populations Ahaly de la localité de Brobo, située à 24 km de Bouaké, ont lancé les festivités de la Pâques 2024 à travers la première édition de Agwa festival Nanan Agni. Initié par Louis Kouakou-Habonouan dit Empirus, directeur général de l'Office national de l'eau potable (Onep), ce festival a vu la présence remarquée ce vendredi 29 mars 2024 de la patronne de la cérémonie, la ministre de la Culture et de la francophonie, Françoise Remarck ainsi que du haut patron le ministre de l'Agriculture, du Développement rural et des Productions vivrières, Kobenan Kouassi Adjoumani.
La ministre Françoise Remarck a mis en valeur les potentialités culturelles, coutumières et touristiques de la région du Gbêkê à l'occasion de la célébration de ce festival. "L'Agwa festival Nanan Agni se veut être le creuset de la valorisation de la culture coutumière du peuple baoulé. La fête de Pâques est une occasion où les élus et cadres de notre pays se retrouvent dans leurs régions pour parler de développement avec leurs populations pour améliorer leurs conditions de vie. Ainsi, conformément à la vision du président de la République, Alassane Ouattara, la culture joue un grand rôle dans son programme. C'est pourquoi, il croit en la culture et aux valeurs traditionnelles. Raison pour laquelle, il a fait inscrire la chefferie traditionnelle dans la constitution ivoirienne de 2016 à travers la chambre nationale des rois et chefs traditionnels de Côte d'Ivoire car le pouvoir traditionnel fait partie de notre identité culturelle. Je rends donc hommage aux chefs traditionnels de Côte d'Ivoire. L'Etat a le devoir de sauvegarder et de promouvoir les valeurs nationales de civilisation tant matérielle que spirituelle", a-t-elle indiqué.
Au dire de Louis Kouakou-Habonouan, la 1ère édition d'Agwa festival Nanan Agni a pour but de rappeler aux jeunes et à la chefferie traditionnelle l'importance de la conversation dans les us et coutumes du peuple baoulé afin de mieux les approprier.
Le promoteur du festival, Louis Kouakou Habonouan, maire de Brobo a souligné que le festival a pour mission de présenter les valeurs culturelles, traditionnelles et touristiques de la localité de Brobo. "Ce festival est le festival de la noblesse qui va magnifier les valeurs traditionnelles et coutumières du terroir du grand centre particulièrement dans les localités de Brobo, Mamini et Bounda. À travers ce festival, nous voulons mettre en lumière les valeurs touristiques et gastronomiques de notre localité. Agwa festival nanan Agni ambitionne de réveiller les anciens pactes d'amitiés qui existaient autrefois entre les communautés qui étaient gage de paix. Ces pactes d'alliance vont se perpétuer d'années en années pour que ces pactes renforcent les liens d'amitié et de fraternité entre ses communautés afin que ces communautés puissent régler leurs différends de manière pacifique. Nous voulons faire de ce festival un très grand festival national voire international à travers la promotion de notre patrimoine culturel, coutumière et touristique. En effet, ici, à Brobo, nous avons plusieurs sites touristiques dont les falaises de Brobo et bien d'autres sites", a-t-il précisé. En termes de contenu, ce festival est ponctué d'une semaine commerciale, d'un parcours écotourisme qui permet de voir les vestiges de la région notamment la fin de la chaîne baoulé, le fleuve N'zi et sa réserve naturelle N'zi river lodge. Plusieurs alliances interethniques de non agression ont été signées entre les communautés autochtones et allogènes ainsi que les peuples voisins des Ahaly pour préserver la paix dans le Gbêkê.


Allah Kouamé

Pin It
  • Vues : 56