Skip to main content

Transition inclusive : Le Gabon ne sera pas suspendu des instances de la Francophonie, la Guinée progresse

Gabon PT

Le Conseil permanent de la Francophonie (CPF) s'est prononcé sur les situations politiques au Gabon, en Guinée et en Haïti,, le 08 février 2024 à Paris (France). Photo d'archive : le président gabonais à la COP28


Ce 8 février 2024, le Conseil Permanent de la Francophonie s’est réuni, sous la présidence de Louise MUSHIKIWABO, Secrétaire générale de la Francophonie. Suite aux décisions de la dernière Conférence ministérielle (Yaoundé) préconisant un contact permanent entre la Secrétaire générale et les autorités des États membres en transition, un rapport des actions et initiatives entreprises a, depuis lors, été présenté.

Le CPF a procédé à une analyse contextuelle de l’évolution des situations politiques actuelles au Gabon et en Guinée, basée sur les visites de la Secrétaire générale et les missions de ses collaborateurs dans ces deux pays, ainsi qu’en Haïti. Les pays membres ont pris note des dialogues constructifs engagés par la Secrétaire générale lors de ses visites à Libreville le 6 novembre 2023 et à Conakry les 7 et 8 janvier 2024.

Concernant le Gabon

Le ministre des Affaires étrangères du Gabon, M. Régis Onanga Ndiaye, présent lors de ce CPF, a présenté l’évolution de la situation dans son pays. À l'issue des délibérations qui ont suivi, les États et gouvernements ont acté la non-suspension du Gabon des instances de la Francophonie et encouragé ses autorités de transition à poursuivre la dynamique engagée en faveur d’un processus de transition inclusif. Ils ont appelé à la mobilisation de l'OIF pour continuer son accompagnement en ce sens.

Concernant la Guinée

Le CPF a noté les progrès accomplis vers la sortie de la transition, notamment avec l'appui technique d'experts de l'OIF et a décidé de maintenir son accompagnement et de réévaluer le statut de la Guinée, lors de sa prochaine session, en fonction de l'évolution de la situation.

Concernant Haïti

Le CPF a salué les initiatives de la Secrétaire générale en faveur de la paix et de la stabilité en Haïti. Il a pris acte des conclusions du Comité ad hoc consultatif restreint sur la situation en Haïti, du 18 janvier 2024, ainsi que de la mobilisation des États et gouvernements membres de l’OIF et des offres de formation et d'actions en soutien à la mission multinationale d'appui à la sécurité (MMAS).

Le CPF a souligné la disponibilité de l’OIF pour continuer à apporter son expertise technique pour soutenir le rétablissement de l'ordre constitutionnel et démocratique dans tous les États en transition, où malgré les progrès constatés, des défis restent à relever.

Enfin, ce Conseil permanent de la Francophonie a approuvé la candidature de l’Arménie pour abriter les 10e Jeux de la Francophonie, à Erevan en 2027.

L’OIF compte 88 États et gouvernements : 54 membres, 7 membres associés et 27 observateurs.

Source : OIF

Pin It
  • Vues : 698