Skip to main content

Médias : 50 professionnels distingués dans l’Ordre du mérite de la communication

Decorations Micom 2023 3

A l’initiative du ministère de la Communication, une cinquantaine de professionnels des médias et de la communication ont été distingués dans l’ordre du mérite de la communication le 20 décembre 2023, à Abidjan.

Cette cérémonie de distinction, qui était à sa cinquième édition, a permis d’élever dans l’ordre du mérite de la communication 6 personnalités au grade de commandeur. Il s’agit notamment de l'ancien ministre Lia Bi Douayoua, de la présidente fondatrice de la Maison de l'Afrique au Canada, de Africa Web Festival et de l'agence de communication "Madingo", Mme Mariam Sy Savané Diawara, et de la première directrice de la radio Côte d'Ivoire, Brigitte Obrou Kakou Lou, ou encore, de l'ancien ministre et ancien directeur général de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (à titre posthume), Ouattara Gnonzié.

Il y avait 18 officiers dont le journaliste-consultant en communication, Alain Toussaint, la directrice du Centre d'information et de communication gouvernementale (CICG), Awa Dosso. Sur la liste, on comptait également 26 chevaliers. On peut citer pêle-mêle Marcellin Govoei, responsable communication de la Société Ivoirienne de Raffinage (SIR), Eric Pacôme Gohou Logoue, journaliste, directeur de la Radio Alobhé de Bingerville, président de l’Union des radios de proximité de Côte d’Ivoire (Urpci)…

«Parce que vous êtes les dépositaires généreux de la riche histoire des médias en Côte d’Ivoire et certainement en Afrique, il nous est apparu vital d’être solidaires de vous. C’est cela tout le sens de l’institution du Fonds séniors dont nous célébrons les deux années d’existence ce soir. Une décision inspirée par la Côte d’Ivoire solidaire que nous invite à bâtir le Président de la République, Alassane Ouattara», a justifié le ministre de la Communication, président de la cérémonie. Selon Amadou Coulibaly, par ailleurs porte-parole du gouvernement, «la présente cérémonie, comme pour toutes les éditions précédentes s’inscrit dans le cadre de la reconnaissance de l’Etat à l’endroit des personnalités qui, par la qualité de leur travail, représentent des modèles pour les nouvelles générations. N’est-ce pas qu’elle symbolise encore et toujours la volonté de SEM Alassane Ouattara, président de la République, de placer l’Homme au cœur de son action gouvernementale pour le rayonnement de la Côte d’Ivoire».

Decorations Micom 2023 4

L’ordre du mérite de la communication vise à primer les agents qui se sont distingués par leur travail ou par leur contribution au développement et à la promotion de la communication et des médias en Côte d’Ivoire.

Ces distinctions, a expliqué le ministre de la Communication, représentent donc pour les récipiendaires, une contribution à la noble vision de la Côte d’Ivoire solidaire prônée par le Président de la République. C’est pourquoi, il a invité les récipiendaires à demeurer méritants de cet honneur que l’Etat de Côte d’Ivoire manifeste en eux. «Par ces distinctions, vous inscrivez en lettres d’or vos différents parcours dans le grand livre du secteur de la communication. Demeurez dignes de cet honneur que l’Etat de Côte d’Ivoire vous manifeste. Puisse ces décorations constituer une source de fierté pour vous-mêmes et pour les membres de vos familles respectives», a-t-il insisté.

Le porte-parole des récipiendaires, Awa Dosso, Directrice du Centre d’information et de la communication gouvernementale (Cicg) a dit son infinie gratitude au gouvernement et au Président Alassane Ouattara. «En nous honorant, vous faites de nous des maillons essentiels dans la transmission des bonnes pratiques des différents métiers que nous exerçons dans le riche écosystème de la communication. Vous nous engagez également à davantage de qualité, de professionnalisme, car vous nous présentez comme des modèles», a-t-elle souligné.

Decorations Micom 2023 1

Avant ces civilités, Agnès Kraidy, présidente du comité de suivi du Fonds sénior, a brossé à grands traits le contexte de la mise en place de cet outil de solidarité. Elle a relevé que ce Fonds «constitue une réelle bouffée d’oxygène pour les bénéficiaires que nous sommes». Dans la même veine, Lucien Houédanou, président du conseil exécutif du Cénacle des journalistes séniors de Côte d’Ivoire, a dressé des lauriers au ministre Amadou Coulibaly. «Pour les bénéficiaires, le fonds de solidarité séniors est une salutaire bouffée d’oxygène. Il est même bien des fois une bouée de sauvetage social voire vital», a-t-il mis en lumière. Il s’agit d’une allocation mensuelle de 250 000 FCFA aux seniors des médias et de la communication à la retraite.

Bambara Tetié

Pin It
  • Vues : 680