Skip to main content

Afreximbank, Coordinateur Global Conjoint sur l'émission inaugurale de 500 millions d'euros d'obligations sociales de la BADEA

BADEA BULDING
Le prix de l'obligation à 3 ans a été fixé à 100 points de base au-dessus du taux midswap de l'euro pour un rendement de 3,806 % (coupon fixe annuel de 3,750 %), bien en deçà des prévisions de prix initiales de 120-125 points de base respectivement


Kigali, Rwanda, 30 janvier 2024/ -- La Banque Africaine d'Import-Export (Afreximbank) a le plaisir d'annoncer qu'elle a agi avec succès en tant que Coordinateur Global Conjoint sur l'émission inaugurale de 500 millions d'euros d'obligations sociales de premier rang non garanties par la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA) dans le cadre de son nouveau programme d'Euro billet à moyen terme [Euro Medium Term Note –EMTN] coté à la Bourse de Londres.

La BADEA est une institution de financement du développement créée en 1974 par 18 pays membres de la Ligue des États arabes (LEA) pour fournir des financements ciblés à 44 pays d'Afrique subsaharienne non arabes, avec des actifs totaux de 5,7 milliards de dollars US en juin 2023. La BADEA, notée Aa2/AA/AAA (+/+/stable) par Moody's/S&P/JCR, a émis une première obligation sociale de 500 millions d'EUR à trois ans, dont le produit servira à financer des projets éligibles au titre du nouveau cadre de financement durable de l'émetteur, en mettant l'accent sur les services essentiels (santé/éducation/financement des PME), la sécurité alimentaire, la création d'emplois et le logement à prix abordable. Le cadre de financement durable de la BADEA a été vérifié de manière indépendante par l'ISS (Opinion de seconde partie-SPO).

L'émission obligataire a été sursouscrite 3 fois par rapport à un carnet d'ordres de 1,5 milliard d'euros et soutenue par plus de 50 investisseurs institutionnels de premier ordre, dont des banques centrales, des Institutions financières de développement (IFD), des gestionnaires de fonds et des banques commerciales d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Europe, du Royaume-Uni et des comptes offshore des États-Unis. Le prix de l'obligation à 3 ans a été fixé à 100 points de base au-dessus du taux midswap de l'euro pour un rendement de 3,806 % (coupon fixe annuel de 3,750 %), bien en deçà des prévisions de prix initiales de 120-125 points de base respectivement.

Le Professeur Benedict Oramah, Président d'Afreximbank et du Conseil d'administration de la Banque, a commenté la transaction en ces termes : « Nous sommes ravis de soutenir l'incursion de notre organisation sœur, la BADEA, sur le marché. Il s'agit de la première obligation thématique et de la première obligation d'IFD notée Investment Grade à être dirigée par Afreximbank, ce qui confirme notre volonté d'améliorer l'accès au marché des capitaux pour les émetteurs africains, quelles que soient les conditions du marché ».

Dr. Sidi Ould-Tah, Président de la BADEA, a également commenté la transaction : « Nous sommes heureux de la contribution stratégique d'Afreximbank dans le placement de notre obligation inaugurale auprès d'investisseurs de premier plan, ce qui permet à la BADEA de consacrer une plus grande partie du financement du développement de l'Afrique arabe aux secteurs ayant le plus grand impact social ».

Afreximbank, à travers son département Conseil et Marchés des Capitaux (ACMA), a agi en tant que Coordinateur Global Conjoint sur l'émission obligataire de la BADEA, aux côtés de partenaires bancaires internationaux en qualité de Coordinateurs Globaux Conjoints et Chefs de File Conjoints.

Pin It
  • Vues : 470